Recherche collaborative et recherche-action participative1

La particularité des écoles nouvelles, du fait même de leur volonté d’ouverture et de partage, participe favorablement à établir la mise en place d’une recherche collaborative, réalisée avec et non sur des enseignants, en référence ici à Ducharme, Leblanc, Bourassa et Chevalier2, et qui me semble être en adéquation avec les principes mêmes de l’éducation nouvelle, en ce qu’elle permet de rendre compte du questionnement et des centres d’intérêts des acteurs, ici l’équipe éducative, les élèves, les familles.

En effet, les écoles nouvelles sont des lieux d’expérimentation et de recherche revendiquant leur particularité d’écoles expérimentales depuis leur origine. Ainsi, à l’Ecole nouvelle d’Antony, la recherche et l’innovation ont été soutenues par les liens que Marie Rist entretenait avec des mouvements pédagogiques comme l’ENF3, le GFEN4, et la recherche plus académique venant de l’IPN5 puis de INRP6, comme en témoignent les recherches menées par Jean Foucambert sur la lecture, ou encore les recherches sur les mathématiques modernes de Nicole Picard. Ces mouvements éditaient des revues, organisaient des congrès et des stages de réflexions ou d’échanges de pratiques pédagogiques, auxquels participaient le personnel éducatif de l’école d’Antony. Cette volonté d’ouverture se traduit aujourd’hui par une participation à des journées d’études ou l’organisation de week-end d’échanges de pratiques. Une autre particularité à souligner est le regard réflexif des enseignants sur leurs pratiques. Le travail d’équipe contribue à faire des enseignants en école nouvelle des praticiens réflexifs, dont la posture, ancrée dans la pratique, n’en est pas moins une posture de recherche. Le recours à la recherche-action participe, en ce qu’elle vise la production de connaissances, la conscientisation des acteurs, et l’instauration d’une action transformatrice, à mettre en avant, dans le cadre de cette thèse, une reconnaissance de l’apport indispensable des praticiens dans la conception de l’enfant à l’école.

1Chevalier Jacques M., Bourassa M. et Buckles Daniel J. (2011). Guide de la recherche-action, la planification et l’évaluation participatives en éducation. Gatineau, Canada: SAS2 Dialogue.

2Daphné Ducharme, Raymond Leblanc, Michelle Bourassa, Jacques Chevalier, « La recherche collaborative en milieu scolaire : un travail d’acculturation », Education et francophonie, automne 2007, voL XXXV : 2

3L’Ecole nouvelle française

4Marie et Noël Rist participeront à de nombreuses réunions du GFEN

5Institut Pédagagique National

6Institut National de Recherche Pédagogique

fabienne serina-karsky

Docteur en sciences de l'éducation Directrice de recherches chez Linc-Learn in context

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedInPinterest


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.